AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum en hiatus voir ici

Partagez | 
 

 † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 11:31


Mary Margaret Winnifred Howard

Vingt ans ✾ Nature Makes The Wise Man Rich ✾ Aucun


Nom: Je suis une Howard, membre de l'Aristocratie Anglaise, fille de Henry Charles Howard, Duc de Norfolk. Prénom(s): Je me prénomme Mary Margaret, pourtant mes parents ont l'habitude de m'appeler Margaret, en ce qui concerne mes amis, ils préfèrent m'appeler Mary. J'ai aussi un second prénom me venant de ma grand-mère Winnifred. Date et lieu de Naissance : Je suis née le 12 Aout de l'année 1830 à Norfolk, dans le château de mon père, le Duc. Situation : Je suis célibataire, pas encore promise, mais mes parents ont espoirs. Métier : Je ne travail pas, je suis une femme et une aristocrate. Passe-Temps : J'ai pour habitude de faire de l'équitation et du piano, mais comme je ne me refuse rien, je touche aussi à la peinture, à la harpe et parfois même à la chasse, bien que je ne puisse pas garder un fusil longtemps. Il m'arrive de nager dans la rivière près de notre demeure. Par ailleurs, je lis, beaucoup à vrai dire. Groupe : Je fais partie des Nature Makes The Wise Man Rich Caractère: Intellectuelle, Rêveuse, Naïve, Imprudente, Têtue, Sauvage, Honnête, Réservée, Fidèle, Curieuse
Si votre personnage était un personnage de roman du 19ème, lequel serait-il? Je l'avoue, je ne sais pas du tout. Peut-être que vous pourrez m'aider vous !
D'après William et Virginia, mon personnage se rapprocherait de Catherine Morland de Northanger Abbey. Avatar: Gemma Arterton


✾ ✾ ✾ ✾ ✾

Derrière l'écran

Moi c'est Petrova, j'ai 21 ans et je vis en France, tout près de la Suisse. J'ai découvert le forum via Bazzart et il m'a de suite plus, je n'ai pas beaucoup vu/lu d'histoire de cette écrivain, mais j'aime assez le peu que j'en ai vu et j'adore l'époque Victorienne. Donc me voici me voilà, j'espère que vous ne le regretterez pas et que je vais me plaire ici. I love you



Dernière édition par Mary Margaret W. Howard le Mer 15 Aoû - 16:25, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 11:31

The man is a giddy thing



« Monsieur, votre épouse est au plus mal, j'ai peur pour sa vie et celle de l'enfant. » le docteur Allen, qui avait aidé Lady Howard à mettre au monde son premier fils et qui suivait celle-ci depuis le début de sa nouvelle grossesse, abordait une mine défaite. M. Howard assit dans le salon près de Peter, plus que stressé, regardé dans le vide après l'annonce du docteur. Peter, âgé de quatre ans alors, regardait successivement son père et M. Allen, il ne comprenait pas ce qu'il se passait, mais on lui avait demandé de rester assis ici et c'est ce qu'il ferait. Un silence profond régnait dans la pièce, il fut interrompue par le docteur. « Monsieur, il faut décider... Je sais que c'est une dure décision, mais il faut la prendre. » Après quelques minutes d'hésitations, le Duc reprit contenance. « Les deux, Docteur, sauvé les deux, faites votre possible ... » Le docteur repartit dans la chambre de Lady Howard, il passa des heures à tenter l'impossible, ce qui lui paraissait tout du moins impossible. Après l'accouchement, Lady Howard se reposa, mais ses jours n'étaient pas comptés, en ce qui concernait la petite, c'était autre chose. L'enfant était faible et si le docteur avait réussi à la mettre au monde, il n'était pas sur de pouvoir la garder en vie, cela ne dépendrait que de l'enfant. Par miracle ou alors grâce à l’amour de sa mère, l’enfant grandissait et après deux ans, les Howard avaient appelée leur fille Mary Margaret.

✾ ✾ ✾ ✾ ✾




« Margaret, voulez-vous une couverture ? Je la fais chercher de suite ! » Ce jour-là il faisait frais, l'été était terminée et les premières feuilles commençaient à brunir. Je regardais par la fenêtre, assise, une broderie à la main. Je soupirais. Mère était adorable avec moi, depuis toujours, elle m'avait tout donné, absolument tout. Elle me couvrait d'attention, m'offrait tout ce que je pouvais demander, restait avec moi le soir avant de m'endormir... Plus jeune, j'aimais cela, mais aujourd'hui j'avais quatorze ans et je voulais autre chose. J'avais grandi entourée de ma mère et de docteur, je prenais différents traitements parce que ma santé était fragile. Voilà ce que répétait ma chère mère lorsque Peter voulait m'emmener dehors pour jouer. « Et si votre soeur attrapait froid Peter ? », « Et si Margaret tombait ? ». Pourtant, Peter ne m'en voulait pas, bien au contraire, il faisait tout pour que je puisse m'épanouir comme n'importe quel enfant. C'est ainsi qu'il avait fait faire un jardin intérieur pour notre propre utilisation. Peter était le frère parfait et je savais que je pouvais tout lui dire. Il prenait grand soin de moi, mais sans pour autant m'étouffer. Là où notre mère était étouffante, Peter était une bouffée d'air frais.
Ce jour-là donc, Peter était entré en trombe dans la pièce. « Margaret ! Margaret ! » Il reprit son souffle tant bien que mal et posa un genou à terre devant moi avant de me prendre la main. Un large sourire s'étirait sur ses lèvres. « Ma chère petite soeur, j'ai à vous avouez une chose qui dure depuis quelques temps déjà. Si je ne vous l'ai pas dit avant, c'est parce que je n'étais pas sûr, mais aujourd'hui je le suis. » J'ouvrais de grands yeux, je savais qu'il me cachait quelque chose, mais je ne l'avais jamais pressé puisque j'étais certaine qu'il viendrait m'en parler. Je posais mon autre main sur la sienne. « Eh bien Peter, hâtez-vous ! Racontez-moi ce qui vous rend si heureux. » Après un petit silence, il reprit « J'aime. » « Ainsi vous aimez ! Dites-moi tout. Qui est-elle ? Vous aime-t-elle en retour ? », il se releva et tourna son regard vers la fenêtre. « Suivez-moi Margaret. » Je me levais et je lui emboîtais le pas. Il m'avait conduit à l'extérieur, pour être sûr que nous soyons entendu de personne. « Victoria est son prénom. Ses cheveux blonds perlent en cascades sur ses épaules et ses yeux émeraudes me rendent fou. » Il entama son récit sur la façon dont ils s'étaient rencontrés jusqu'à ce jour où elle lui avait avoué l'aimer. Il l'avait quitté et avait couru pour me raconter. Il me vit frissonner et nous retournâmes à l'intérieur. « Je n'aurais pas dû vous faire sortir, demain vous serez malade et mère s'en prendra à la maisonnée. » « Ne vous inquiétez pas Peter, je me sens bien mieux depuis que je sais que Victoria vous réchauffe le coeur. » Notre entretien à ce sujet s'était arrêté-là après m'avoir fait promettre de ne rien dire. Peter avait raison, le lendemain matin, je me réveillais malade. Je passais mes journées alité à lire ou écrire, j'entendais un musicien jouer du piano dans le couloir pour moi. Je voyais des médecins, des servantes, ma mère et Peter. Je le querellais un jour, car je ne comprenais pas pourquoi il passait tout son temps avec moi alors qu'il pouvait voir Victoria. Je le voyais moins alors. Trois mois étaient passés et je n'allais pas mieux. Le docteur Allen venait de sortir de ma chambre, un linge humide sur mon front, j'écoutais la discussion qu'il entretenait avec ma mère. « Lady Howard, n'avez-vous pas une soeur à la campagne, vers Milton ? » « Oui mon cher docteur, ma soeur Rose habite à Histon, mais en quoi cela concerne-t-il Margaret ? » «Peut-être devriez-vous l'y envoyer. L'air de la campagne lui ferait très certainement du bien. » Un long silence s'en suivi. Je n'avais pas souvenir que ma mère ne nous ai jamais parlé d'une tante Rose. Je tendais l'oreille mais n'entendis pas la suite de la conversation. Je m'endormais sur cette interrogation.
Une semaine plus tard, alors que mon état s'était amélioré, je partais pour Histon. Lorsque j'arrivais à destination, je découvrais une modeste demeure. Devant, la famille Thorpe au complet, suivit de leurs domestiques, attendait. Ma tante, Lady Rose Thorpe m'accueillit chaleureusement. Son époux Lord John Thorpe me salua d'une courbette, puis leur deux filles Amy et Joséphine en firent de même. J'entrais dans ce qui serait à présent ma demeure.


✾ ✾ ✾ ✾ ✾




« Votre mère a écrit Mary ! Elle aimerait vous revoir, vous lui manquez. Voilà six ans que vous êtes ici et trois ans que vous n’avez pas vu votre famille. » Je regardais ma tante, six ans déjà, je ne les avaient pas vu passer. Mon état de santé était mieux ici à Histon, je n’avais pas été gravement malade depuis quelques années, mais nous avions convenu que je reste à Histon, car mes parents avaient peur que cela recommence si je retournais à Norfolk. J’avais entretenu une correspondance avec mon frère et mes parents, nous avions souvent des nouvelles de la ville grâce à eux. J’avais aussi appris la raison du silence sur ma tante Rose. Elle avait épousée un gentleman contre la volonté de son père et avait été reniée. Contre toute attente John Thorpe s’était fait un nom dans la justice, il était devenu un juge de renom et avait gravit les échelons. Il pouvait ainsi offrir une vie plus que décente à son épouse et ses filles. « Je lui répondrais ma Tante, pour l’heure je pensais prendre un cheval et pousser jusqu’à la rivière. » Après avoir lu son approbation dans ses yeux, je courais vers l'écurie. J'avais l'impression d'avoir vraiment vécu ses six dernières années comparés aux quatorze passés au château de mon père. La vie à la campagne était différente et me plaisait plus que la vie à la ville. J'avais fait des rencontres intéressantes, j'avais découvert que ma cousine Amy, avec qui j'avais un an d'écart, était une personne drôle qui me rappelait Peter. Je passais le plus clair de mon temps avec elle, mais aujourd'hui j'avais envie d'être seule. Une fois arrivée à la rivière, j'avais attachée la bride à un arbre et je m'étais posé sur la rive. Je cueillais des fleurs que j'insérais dans la coiffure de ma jument. De la besace, je retirais un livre et me mettait à lire. Au bout d'une heure je fus interrompue par un bruit, ma jument tapa le sabot contre le sol. Je relevais la tête et trouvait un homme debout qui émergée des hautes herbes. « Mademoiselle, je suis désolé de troubler votre lecture. » je fermais le livre en prenant soin d'y marquer la page. « Ce n'est pas grave monsieur. Si vous vous voyez ce que je viens faire ici, moi en revanche, je m'interroge sur vos motivations. » Je souriais, il ne le prit pas mal, bien au contraire. « Je viens réfléchir ici, c'est mon coin, vous êtes assises dessus. » Nous avons eu une longue conversation et je me rendais compte qu'il fallait rentrer, la nuit allait bientôt tombait. Ma tante devait déjà s'inquiéter de l'absence qui avait duré trop longtemps déjà. « Je dois vous quitter Monsieur ? » « Monsieur Aubray. Bartholomew Aubray. À qui ai-je l'honneur ? » « Lady Mary Margaret Howard. » « Dans ce cas, j'espère vous revoir bientôt Lady Howard. » J'étais rentrée et je n'avais pas parlée de ma rencontre, j'avais préféré garder ça secret, éviter de faire un scandale, mais le jeune Bartholomew Aubray resté bel et bien dans ma tête.



Dernière édition par Mary Margaret W. Howard le Mer 15 Aoû - 16:26, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 11:44

Je te souhaite la bienvenue parmi nous.
Si tu as des questions, des suggestions, n'hésite pas.
Bon courage pour ta fiche Very Happy

_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 12:14

Welcome Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 12:22

Merci à vous deux et je n'hésiterais pas =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

L'opinion des êtres qui me sont indifférents m'est aussi très indifférente.


✾ FEAT. : ian somerhalder
✾ MULTICOMPTE : georgiana woodhouse
✾ ECRITS : 90
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 15:08

Une Howard I love you Excellent choix de famille aristocratique en tout cas Smile
En tout cas bienvenue, et si tu as des questions, n'hésite pas comme l'a déjà dit Edward Smile

_________________

Connaissez votre propre bonheur.
Tant que l’imagination des gens leur permettra de former de faux jugements sur notre conduite et de se décider sur de légers indices, nous serons toujours à la merci du hasard.
|| STILLNOTGINGER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 18:56

Merci William, j'avais juste une petite question vis-à-vis de cette famille justement : Ai-je le droit de faire sa fille, même si je ne trouve nul part d'arbre généalogique des Howard, ou vaut-il mieux que j'en fasse une nièce ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 19:11

Non pas de soucis sur ce point, tu peux tout à fait faire sa fille si tu le souhaites Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 19:11

Merci Elinor! =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Dim 12 Aoû - 19:35

Une Howard I love you

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Lun 13 Aoû - 11:52

Merci Virginia !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Lun 13 Aoû - 13:32

Citation :
Si votre personnage était un personnage de roman du 19ème, lequel serait-il? Je l'avoue, je ne sais pas du tout. Peut-être que vous pourrez m'aider vous !

Personnellement, la naïveté, la rêverie et l'amour de la lecture me font tout de suite penser à Catherine Morland, dans Northanger Abbey Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Lun 13 Aoû - 19:07

Merci Virginia !
Alors voilà un petit début de l'histoire de ma Margaret ! Je continuerais demain =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

L'opinion des êtres qui me sont indifférents m'est aussi très indifférente.


✾ FEAT. : ian somerhalder
✾ MULTICOMPTE : georgiana woodhouse
✾ ECRITS : 90
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Lun 13 Aoû - 19:13

Après lecture de la première partie, je suis d'accord avec Virginia, le caractère fait penser à l'héroine Northanger Abbey (Catherine Morland)

_________________

Connaissez votre propre bonheur.
Tant que l’imagination des gens leur permettra de former de faux jugements sur notre conduite et de se décider sur de légers indices, nous serons toujours à la merci du hasard.
|| STILLNOTGINGER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Lun 13 Aoû - 19:26

D'accord, dans ce cas, je vais mettre Catherine !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Mar 14 Aoû - 16:18

Première partie terminée =D
Je m'attaque à la seconde partie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Mar 14 Aoû - 19:08

Désolée du Double et triple post, mais j'ai fini ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Mar 14 Aoû - 19:20

C'est tout bon ^^
Je te valide Wink

_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   Mar 14 Aoû - 19:22

Merchiiii Edward !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: † Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.   

Revenir en haut Aller en bas
 

† Mary Margaret † Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Carnet de Mary-Margaret
» Mary-Margaret • "I will always find you"
» Tirer à l'arc était un rêve... {Mary Margaret}
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✾ It's over :: ✾ Fiches abandonnées-