AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum en hiatus voir ici

Partagez | 
 

 Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.   Dim 8 Sep - 17:33

Qui suis-je ?

Je m'appelle Georgiana Woodhouse et suis né(e) en date à Portsmouth, je suis donc agée de 24 ans. J'appartient donc au milieu de la gentry. Pour ce qui est de mes sentiments, bien que je n'aime pas en parler ainsi, je suis célibataire, à ma grande joie et au désespoir de ma mère. Je fais parti des groupe choisi. Mon visage? Il s'agit de Jenna-Louise Coleman. Pour finir, si je devais me comparer à un personnage de fiction, je choisirais certainement Marianne Dashwood, bien que je suis loin de partager son talent pour la musique. Isabella a toujours été la musicienne de la famille, et non moi. Mais comme elle, j'ai aimé un homme de tout mon cœur, et j'ai été déçue dans mon attachement. .



Toute question
a une réponse


✾ Comment vous décririez-vous psychologiquement ?
Pour être franche, je ne suis pas un de ceux qui aiment parler d'eux, et je pense qu'il y a des sujets de discussions bien plus intéressants que ma petite personne. Je suppose donc que l'on pourrait me qualifier de humble, bien qu'en le disant comme cela, j'ai l'impression d'être entrain de prouver le contraire... Donc autant parler de mes défauts, peut-être aurez-vous ensuite une meilleure opinion de moi - ou pas. Je suis quelqu'un de fier, sans doute même trop si l'on se fie aux dires de mon feu père, et je ne pardonne que trop rarement une offense. Je dois également confesser ne pas toujours faire preuve d'une conduite exemplaire: non pas que je ne sais pas comment me comporter en société, mais parfois, mon amour pour l'argumentation fait que je m'emporte trop, et rate certaines occasions pour me taire comme aime me le faire remarquer ma mère. Vivante et aimant profiter de ce que la vie peut m'offrir, je n'aime pas rester inoccupée. Et bien que j'ai une imagination débordante, je fais tout de même preuve d'un certain réalisme, et cela je le dois certainement à un certain homme qui m'a ouvert les yeux en me faisant comprendre la différence entre roman et réalité. Bien sûr, je pourrais certainement me plaindre de ma déception passée, mais cela ne fait pas partie de mon caractère. Je cache ma peine, ou mes soucis, derrière un sourire, et il n'y a finalement qu'à Isabella qu'il m'arrive de dire ce que j'ai sur le cœur. Malgré tout, je suis restée quelqu'un de passionné, et cela n'et certainement pas prêt à changer. Que dire de plus ? Je pense bien que le meilleur moyen pour juger mon caractère, c'est d'apprendre à me connaître, et non pas de me poser de telles questions.

✾ Quels sont vos passe-temps favoris ?
L'écriture, sans hésiter. Je suis bien consciente que ce n'est sans doute pas un passe temps digne d'une femme, et pourtant, c'est bien quelque chose dont je ne peux me passer. Parfois, j'ai l'impression que ma tête va finir par exploser tellement les idées se bousculent dans ma tête. Je ne trouve du repos qu'une fois les histoires couchées sur papier... et soit-ce au milieu de la nuit. Mon rêve serait d'un jour voir une de me histoires publiée... et pourquoi pas gagner de l'argent avec l'écriture. Mais voilà bien un rêve que je préfère garder pour moi tellement il me semble utopique. Et pourtant, je continue à nourrir cet espoir au fond de mon cœur, bien incapable d'oublier complètement cette idée, aussi folle qu'elle puisse paraître. J'ai également un goût prononcé pour la littérature, la poésie, et en particulier les œuvres de Lord Byron et Walter Scott, si bien qu'il n'est pas bien rare de me voir un livre à la main. Mon plus grand regret en quittant Portsmouth a d'ailleurs été de devoir laisser la grande bibliothèque familiale derrière moi, ne pouvant emporter que quelques livres que mon père m'avait offert il y a une semi-éternité me semble-t-il. Mais, bien que les les livres ont un place non négligeable dans ma vie, il y a bien des choses que j'apprécie faire, qu'il s'agisse de longues promenades à travers la campagne, me rendre au village en compagnie de mes sœurs ou encore de danser lors des bals.



Qui se cache
derrière l'écran


Moi c'est indi, et j'ai 24 ans.  J'ai connu Pride and Prejudice grâce à moi-même Razz, et en règle général, je serais présente 7 jours/7. Mon personnage est un personnage inventé, et je ne partirais pas sans dire longue vie à P&P  


_________________


Dernière édition par Georgiana Woodhouse le Lun 20 Jan - 9:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.   Dim 8 Sep - 18:04



Everyone
has a story to tell

sur les Woodhouse
Les Woodhouse sont une famille aisée de la gentry, originaire de Portmouth. Leur père - feu George Woodhouse - a été marié deux fois. De son premier mariage est né un seul enfant : son unique fils et héritier, Benjamin. Son deuxième épouse lui a donnée quatre fille, de plus de 10 ans les cadettes de Benjamin : Isabella (depuis peu mariée à William Cavendish), Georgiana (24ans), Jane (17ans) et leur cadette.
Après la mort de Mr George Woodhouse il y a désormais 7 ans, Benjamin a hérité de toute la fortune familiale, laissant ses soeurs avec un bien maigre revenu. C'est un cousin de Mrs. Woodhouse, en apprenant leur situation, qui leur a proposé un petit cottage sur sa propriété, où elles vivent depuis bientôt 7 ans.

sur Georgiana (résumé)
uc uc uc

_________________


Dernière édition par Georgiana Woodhouse le Dim 20 Avr - 21:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.   Lun 20 Jan - 11:59



Everyone
has a story to tell

7 ans auparavant, demeure des Woodhouse près de Portsmouth
« J'étais amusée de constater que Lizzie Bennett ne se rende compte de son amour pour Mr Darcy qu'après avoir vu Pemberly » lança la jeune femme, un air malicieux sur son visage. Comme bien souvent, elle était assise dans la bibliothèque familiale, en face de son père, à discuter du dernier livre qu'elle avait lu. En occurrence un livre que ce dernier lui avait rapporté de sa dernière visite à Londres. L'homme s'adossa contre sa chaise, observant sa fille d'un air amusé. Bien qu'il se forçait toujours de ne pas montrer de préférences, Georgiana était certainement celle de ses enfants qui lui ressemblait le plus, et ce pas uniquement de par la similitude de leurs prénoms. « Votre mère vous répondrait certainement que l'amour en mariage est souhaitable, mais l'argent indispensable. Peut-être que cette Miss Austen que vous admirez tant rejoint secrètement cette opinion ?» répondit-il en ayant bien du mal à garder un visage neutre, malgré la taquinerie qu'il lançait à sa fille aînée. « Eh bien, je ne saurais rejoindre leur avis » déclara la jolie brune sur un ton passionné. « Je ne saurais accepter un homme que je n’aime point. » Sans doute n’était-ce pas le genre de discours qu’une fille devait avoir devant son père, et pourtant, M. Woodhouse ne sut retenir son sourire plus longtemps. « Et auriez-vous déjà rencontré cet homme ? » continua-t-il a taquiner la jeune femme, faisant allusion à un certain Gregory Crossman qui était depuis quelque temps devenu un invité fréquent de la famille, et avec lequel Georgiana avait passé un bon nombre d’après-midi à se promener dans les jardins, plongée dans des discussions passionnées, le tout sous le regard attentif de sa mère ou d’une de ses sœurs. « Père ! » protesta la jolie brune, tandis que le rouge lui montait joues. Avec amusement, M. Woodhouse maintenait le regard mi- gêné mi en colère de sa fille.  L’affection que cette dernière portait à ce jeune homme n’était pas vraiment un secret, et comme la plupart de leurs proches, M. Woodhouse supposait qu’il y avait un arrangement entre les deux jeunes gens, ou du moins, que celui-ci ne saurait tarder. « Si vous souhaitez mon avis, il ne vous mérite pas. » finit-il par dire. Personne ne méritait Georgiana à ses yeux. Elle était son trésor, sa bouffée d’air frais, et une partie de lui craignait déjà le jour où il devrait la donner à un autre homme. Il souhaitait la voir heureuse, et peu importe ce qu’il venait de dire, il devait avouer qu’elle aurait pu choisir bien pire que M. Crossman. En plus d’avoir réussi à gagner le respect de M. Woodhouse, il était également issu d’une bonne famille… Un homme que chaque père serait heureux d’appeler ‘beau-fils’. « Mais si un jour il venait me demander votre main, sachez que je ne m’y opposerais pas, si tel est votre désir. » « Il n'y a aucune promesse de ce genre entre nous. » répondit la jeune femme, toujours quelque peu gênée par le sujet. Autant qu'elle aurait aimé pouvoir dire le contraire, Gregory n'avait jamais dit quoique ce soit qui laissait présager qu'il comptait demander sa main en mariage, bien que ses nombreuses visites semblaient plutôt aller dans ce sens... Sans dire un mot de plus, la jeune femme se leva pour s'approcher de son père et de l'embrasser sur la joue. « Merci» murmura-t-elle avant de se détourner pour quitter la pièce. Merci pour lui avoir donné sa bénédiction et d'accepter son choix, mais cela elle ne pouvait le dire à haute voix, bien que quelque chose lui disait que son père avait parfaitement compris où elle voulait en venir.

quelques mois plus tard
« Si je puis me permettre, vous devriez vous reposer Mademoiselle Georgiana. Une des servantes peut prendre votre place si vous le désirez. » Le regard bienveillant de la vieille domestique était posé sur la jeune femme qui n’avait pas quitté le chevet de son père depuis qu’il était tombé malade il y avait bientôt deux jours, et visiblement, elle commençait à être à bout de forces. « Non. Je veux rester auprès de mon père. » Une réponse qui n’était finalement que trop prévisible pour tout le monde qui connaissait Georgiana. La vieille domestique inclina sa tête. Elle n’avait pas à critiquer les actions de la famille qui l’employait depuis plus de 20 ans, et pourtant, ce n’était pas la première fois qu’elle songea que Georgiana était bien trop têtue pour son propre bien… sauf qu’aujourd’hui – pour la première fois – elle admirait cet entêtement au lui de le médire. Trois jours depuis que George Woodhouse souffrait d’un maux mystérieux qui le clouait au lit et qui semblait le vider de ses forces, sans que le médecin puisse faire quoique ce soit pour améliorer son état. Trois jours que Georgiana refusait de quitter son chevet. Bien souvent, sa mère et ses sœurs venaient également, mais la jeune femme préférait être seule et ne pas avoir à supporter les plaintes de sa mère, ses propres craintes occupaient déjà la plus grande partie de son esprit. Assise sur une chaise, la jolie brune finit par sombrer dans les bras de Morphée. Lorsqu’elle se réveilla quelques heures plus tard, George Woodhouse n’était plus de ce monde.

✾ ✾ ✾ ✾ ✾ ✾

"Benjamin et son épouse nous rejoindront demain" Mrs Woodhouse plissa ses lèvre tandis qu'elle repliait soigneusement la lettre que l'on venait de lui apporter. Sa relation avec son beau-fils avait toujours été très... cordiale, pour ne pas dire froide. Assise sur le rebord de la fenêtre aux côtés de sa soeur aînée, le regard perdu au loin, la jeune femme semblait doucement revenir à la réalité en entendant le nom de son unique frère. Enfin, demi-frère. "Les rapaces viennent tourner autour de la maison avant même qu'il ne soit froid" murmurait-elle à sa soeur sur un ton qui ne laissait pas vraiment de doutes sur le mépris qu'elle éprouvait envers eux. Mais visiblement, elle n'avait pas parlé suffisemment bas, puisque sa mère ne tarda pas à la remettre en ordre : "Georgiana ! Benjamin est votre frère, et vous feriez bien de lui accorder le respect que vous lui deviez, surtout maintenant que nous dépendions tous de sa générosité..." Le visage habituellement si serein de Mrs. Woodhouse se crispa, tandis qu'elle semblait lutter contre les larmes.

✾ ✾ ✾ ✾ ✾ ✾


"Je fus quelque peu surpris de voir notre voisin à Londres. Comment s'appelle-t-il déjà ? Mr. Crowman ?" Benjamin revenait tout juste d'un voyage à Londres, et maintenant que toute la famille était rassemblée autour de la table pour le dîner, il profitait de l'occasion pour raconter les dernières nouvelles de la capitale. "C'est M. Crossman il me semble. Gregory Crossman" le corriga son épouse sur un ton doux, tandis que Georgiana sentit son coeur se serrer. Le décès de son père remontait désormais à deux mois. Deux mois qu'elle avait été obligée à supporter les piques constantes de sa belle-soeur, comme tous les autres membres de la famille d'ailleurs, et vu le regard que cette dernière lui lançait, quelque chose lui disait qu'elle n'allait pas pouvoir y échapper aujourd'hui. Mais cela n'était finalement pas cela qui la peinait le plus. Depuis Le décès de son père, elle n'avait plus eu de nouvelles de Gregory, lui qui habituellement passait plusieurs fois par semaine au manoir des Woodhouse.
"En effet. Mr.Crossman" reprit Benjamin "Et bien, il est financé à une certaine Emily Dashwood. Un excellent pari si vous voulez mon avis, bien qu'un peu vieille." Figée sur sa chaise, Georgianna regardait son frère avec de grands yeux, bien incapable de croire ce qu'il venait de dire. Gregory... fiancé ? Etait-ce donc cela la raison de son absence ces derniers mois ? Comment avait-il pu lui faire ça ? Tout dans son comportement avait indiqué... Elle déglûtit, tentant tant bien que mal à garder un visage neutre tandis que sous la table, elle sentit la main de sa soeur se refermer sur la sienne. Isabella était sans doute la seule à connaitre toute l'étendu des sentiments que sa soeur éprouvait pour Mr.Woodhouse, et de ce fait, elle était certainement la seule à comprendre à quel point les paroles irréfléchies de Benjamin blessaient Georgiana. Seulement, cette dernière n'avait finalement que très peu de temps pour tenter de se recomposer avant que la voix désagréable de sa belle-soeur l'interpella. "Mais, dites moi Miss Georgiana" commença Anna en prenant une gorgée de vin, savourant visiblement ce moment, "N'étiez vous pas fiancée à ce même Mr. Crossman ?" La jeune femme se mordit la lèvre. "Il n'y a jamais eu de promesse de ce genre entre Mr. Crossman et moi" finit-elle par répondre. Puis, sentant qu'elle ne pourrait contrôler ses émotions plus longtemps, elle se leva "Si vous pourriez m'excuser, je ne me sens pas bien" Une légère inclinaison de la tête, puis la jeune femme sortit de la pièce, se forçant à marcher d'un pas mesuré jusqu'à ce que la porte ne soit fermé derrière elle, avant de courir se refugier dans sa chambre tandis que les larmes commençaient à couler sur ses joues.

_________________


Dernière édition par Georgiana Woodhouse le Dim 20 Avr - 8:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.   Lun 20 Jan - 13:55


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Georgiana ღ I can feel no sentiment of approbation inferior to love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amitier un sentiment fort [ rp avec petite Balafre]
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Nul sentiment pire que la honte (Herbert)
» Rosemary > Can you make it feel like home ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✾ Between Us-