AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum en hiatus voir ici

Partagez | 
 

 Il est assez rare que les coïncidences fassent bien les choses. {Lizzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Il est assez rare que les coïncidences fassent bien les choses. {Lizzie   Dim 21 Oct - 12:33

Sarah-Ann Ҩ Judith


La matinée touchait à sa fin. Le soleil était à présent haut dans le ciel sans nuage et les rues de la ville respiraient la vie. Après avoir passé la matinée enfermée chez elle à travailler sa voix, Judith gageait qu'elle avait gagné le droit de sortir quelques heures. Elle enfila promptement une robe assez simple, attacha ses cheveux négligemment et sortit en dévalant les escaliers de son immeuble. Sourire aux lèvres et nez vers ce soleil qui semblait faire rayonner son visage, elle marchait lentement, zigzaguant entre les commerçants qu'elle connaissait pour la plupart et qu'elle saluait d'un signe de la main. Il était une chose agréable que de pouvoir faire quelques pas sans être pressée par l'optique de devoir arriver à l'heure ou par une pluie qui nous faisait nous hâter. Elle flâna pendant un bon moment sans trop se soucier d'où elle pouvait bien aller, profitant simplement de pouvoir respirer un peu d'air frais. Par moments, son esprit s'égarait quelque peu et semblait s'envoler loin de son corps. Elle laissait voguer son imagination qui la portait partout et ailleurs. L'espace d'un instant, en fermant les yeux, elle s'imaginait courir dans la campagne anglaise, traverser les ruisseaux pieds nue et vagabonder au milieu des champs. Puis elle quittait ce paysage bucolique pour se rendre dans des endroits exotiques dont elle avait quelques fois entendus parler dans les livres. Elle se retrouvait ainsi dans une forêt aux arbres immenses, peuplée d'animaux qui, pour un européen, paraissaient incroyables.
Et alors qu'elle s'imaginait nageant dans l'eau claire des mers du sud, ses pensées furent interrompues par une agréable odeur qui vint lui chatouiller les narines. En tournant la tête, elle aperçut une pâtisserie dont la vitrine était remplie de gâteaux en tous genres qui attirèrent Judith tel un aimant. Elle hésita certes un court instant, mais la vue de toute cette crème eut raison de sa volonté à épargner son budget et à ne pas faire trop d'entorses à son régime alimentaire. Elle ressortit dont de cette boutique avec une tartelette fruitée qu'elle s'empressa d’entamer alors qu'elle reprenait sa marche sans but précis. Tout en dégustant cette petite merveille culinaire, elle continuait son chemin dans les ruelles de Milton, saluant parfois une personne de sa connaissance ; baissant en temps la tête lorsqu'elle voyait arriver vers elle un marquis ou autres baron qui ne la connaissaient que la Gabrielle dans ses plus beaux atours et non pas une robe quelconque, en train de se goinfrer de sucrerie.
A force d'errer, préférant cependant rester dans les quartiers sud pour aujourd'hui, elle arriva sur une place pleine de commerces et encore une fois, elle ne pu résister à l'envie de dépenser l'argent dont elle se plaignait pourtant qui lui en manquait. Mais comment dire non à un coup de cœur ? Et en un battement de cils et quelques pièces en moins plus loin, elle se retrouva avec dans les bras une cage à oiseaux dans laquelle se trouvait un charmant canari. Quoiqu'elle n'aurait pas été contre faire encore quelques pas, elle se rendit compte que se balader avec cet encombrant objet dans les bras n'était peut-être pas ce qu'on pouvait faire de mieux niveau praticité. Judith se résolut donc à prendre le chemin du retour.
Pendant les longues minutes de marche, elle ne fit pour ainsi dire que fixer ce petit oiseau à la couleur éclatante qui lui aussi semblait la regarder d'un air intrigué. Elle eut l'impression de ne pas croiser grand monde. Mais peut-être était-ce simplement une impression et que les passants se contentaient de s'écarter en la voyant arriver le nez penché sur le petit animal. Mais alors qu'elle était perdue dans ses pensées, se demandant comment elle pourrait bien baptiser son nouveau compagnon, elle percuta quelqu'un et manqua de tomber à la renverse. Mais grâce à un peu de chance, elle resta sur ses pieds et ne lâcha pas ce qu'elle tenait dans les bras. La jeune femme, légèrement sonnée, bafouilla une excuse tout en relevant la tête afin de découvrir l’identité de la personne qu'elle avait malencontreusement bousculée. «Je vous prie de m'excuser, je ne regardais pas où je mettais les pieds.» Alors qu'elle allait se sentait sincèrement gênée de sa maladresse envers cette jeune femme, quand cette dernière releva à son tour la tête, la chanteuse s’aperçut qu'il ne s'agissait en réalité pas d'une inconnue. Elle crut en effet reconnaître mademoiselle Silas. En y regardant à deux fois, Judith fut d'ailleurs persuadée qu'il s'agissait bien d'elle. Après un signe de tête polie pour la saluer, elle reprit d'une voix plus calme. «Pardonnez ma maladresse, mademoiselle. J'espère ne pas vous avoir fait mal.» Elle n'aimait certes pas outre mesure la demoiselle qu'elle venait de bousculer, mais ce n'était pas une raison suffisante pour paraître impolie.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
 

Il est assez rare que les coïncidences fassent bien les choses. {Lizzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» le hasard ne fait pas toujours bien les choses / pv Amber VdW
» [RP] Le hasard fait bien les choses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✾ It's over :: ✾ RPs-