AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum en hiatus voir ici

Partagez | 
 

 Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Dim 30 Sep - 21:17


Camille Lockhart

Vingt cinq ans ✾ Nature makes the wise man rich ✾ Ecrivain


Nom: Lockhart. Prénom(s): Camille selon les souhaits de ma mère et Lutwidge selon les désirs de père. Néanmoins la plupart de mes amis ont depuis longtemps appris à ne pas prononcer ce prénom en ma présence.Date et lieu de Naissance : Né le 25 juin 1830 à Glasgow, en Écosse.Situation : Ah je dois vous avouer que je n'ai pas encore trouvé chaussure à mon pied, et au vue de ma situation, je crains fort de marcher pieds nus encore quelques temps.Métier : Au grand damne de mon père, j'ai décidé de devenir écrivain. Ce qui ne m'a pas valu que des amis, soyons clair.Passe-Temps : Eh bien, en tout homme de lettres qui se respecte j'aime lire. Mais ne croyez pas pour autant que je passe mes journées dans la poussière de la bibliothèque, j'ai plutôt tendance à aller marcher et à explorez. La nature est plus d'inspirations que le plus étonnant des romans. J'apprécie par ailleurs les arts,et plus particulièrement la peinture, le dessin, de même que le piano car ils sont les seuls auxquels j'ai eu accès depuis mon plus jeune âge. Groupe :Nature makes the wise man rich Caractère:Pour dire la vérité, rares sont les personnes qui me connaissent. La plupart des gens me voient comme un fainéant, un bon à rien, de la mauvaise graine en somme. Je ne saurais dire s'ils ont tord ou raison. J'aime être libre, aller là où bon me semble et faire les choses qui me plaisent. Pour autant, je ne crois pas être quelqu'un de "méchant" ni même un vaurien, j'aime à aider les gens qui croisent ma route, tout autant que je le peux et si mes paroles sèchent quelques larmes alors j'en suis plus que ravi. Le sourire me vient facilement et certains disent que j'en use un peu trop, est-il donc interdit d'aimer vivre et de se réjouir des quelques plaisirs qui nous sont accordés ? Il faut le croire. Malgré tout la liberté a un prix que tous ne sont pas prêts à accepter. J'aime à penser que les choses auraient pu être différentes mais en définitive la solitude est la mélodie qui me convient le mieux.
Si votre personnage était un personnage de roman du 19ème, lequel serait-il? Eh bien, Camille serait probablement le Chat du comté de Chester (ou Cheshire Cat) d'Alice au Pays des Merveilles. Toujours là où on ne l'attend pas avec des questions à vos questions. Avatar: James McAvoy, parce que je le vaux bien.

✾ ✾ ✾ ✾ ✾

The man is a giddy thing


J’habite un petit manoir non loin d’Histon Village. Il y a des trous dans le toit et certaines portes ne semblent vouloir se fermer que lorsque le cœur leur en dit ce qui, laissez moi vous le dire, n’est pas chose courante. Les tapisseries sont usées et la peinture des tableaux a depuis longtemps craquelée, perdant de ses couleurs au fil des ans. On y gèle en hiver et l’on y étouffe tout l’été. Le reste du temps ce sont les courants d’airs qui investissent la demeure. Certains vous diront qu’il s’agit là d’une bâtisse tout juste bonne à amasser la poussière mais elle est le seul endroit dans lequel je parvienne à me sentir chez moi. Elle est peuplée de souvenirs qui hantent les couloirs comme des fantômes et dans les miroirs se reflètent les hommes d’antan. Et si un jour vous passez par là, ses occupants vous y accueilleront avec tout leur cœur.


Je suis né en Ecosse il y a de cela vingt cinq années et malgré le temps passé sur le territoire anglais, j’ai tendance à m’y considérer comme un demi-étranger. Je grandis à Glasgow chez mes grands parents maternels tandis que mon père dirigeait ses affaires à Londres sans trop se préoccuper de nous. Ou plutôt, de moi… Ma sœur ainée l’avait suivi, quant à ma mère, enceinte de six mois, elle finit par l’y rejoindre à son tour quand j’eus dix ans.

« Non Camille, tu ne peux pas m’accompagner. »

Les valises trônaient fièrement dans les escaliers de bois. Il avait été difficile de les fermer et pour cause, les placards étaient désormais vides. Ma mère ne reviendrait plus vivre ici. Peut-être passerait-elle de temps à autres, prenant quelques semaines pour revoir les membres de sa glorieuse famille… Mais en attendant, il fallait tout emporter. J’étais la seule chose qu’elle n’eut pas daigné mettre dans ses bagages et ça n’était pas faute d’avoir tenté de m’y glisser. Trois mois étaient passés depuis la dernière visite de père et de Moïra et quelque chose me disait qu’il en faudrait encore trois autres de plus pour que je puisse à nouveau les revoir.
« S’il vous plait… »
Mère soupira, s’asseyant sur l’une des marches en posant une main sur son ventre rebondi.
« Nous en avons déjà parlé.. Tu dois attendre d’aller mieux. »
Je le savais, bien sur, la fièvre m’avait empêché de dormir pendant près d’un mois et voilà seulement quelques semaines qu’il m’était possible de quitter ma chambre. Néanmoins je n’ignorais pas non plus que les médecins n’avaient cessé de prédire ma mort imminente depuis ma naissance. J’étais de santé « fragile », malade et le suis par ailleurs toujours. Je n’étais pas sur de revoir ma mère si elle quittait Glasgow et j’avais, en un sens, bien raison. J’ai regardé la calèche s’éloigner doucement par la fenêtre et les boucles brunes de ma mère tressauter légèrement sous le trot lent des chevaux. C’était la dernière fois que je la voyais.

Elle décéda trois mois plus tard en donnant naissance à un petit garçon qui s’éteignit à son tour dans la nuit. J’ai toujours trouvé ironique de lui survivre alors qu’on me vouait à une mort certaine et qu’on la disait plus forte que les tempêtes. Je rejoignais Londres quelques jours après l’enterrement. Mon père avait pris dix ans et ses traits fatigués me donnèrent bien plus de peine que les condoléances dont on nous accablait. La vie reprit son cours et mes semaines oscillaient entre Londres et Histon quand ma santé ne me permettait plus de supporter la foule de la ville. Je n’ignorais pas que me voir malade donnait à mon père plus de tristesse qu’il ne le méritait aussi décidais-je de me faire discret. Quand l’air ne rentrait plus dans mes poumons ou que mon cœur flanchait je m’asseyais à la fenêtre, écrivant le sort de héros qui pouvaient courir sans craindre de s’écrouler et entrainer mille et une danses sans devoir s’asseoir pour reprendre leur souffle. Père n’était pas ravi de mes passe-temps et aujourd’hui encore quand nous nous croisons, nous évitons le sujet. Néanmoins, il accepta le rôle de mécène en m’offrant la demeure d’Histon et en pourvoyant à mes maigres besoins. Je n’ai jamais eu l’occasion de le remercier comme il se devait mais j’espère pouvoir le faire prochainement. En attendant, je vis à Histon Village, avec Miss Hudson, la gouvernante, Georges, le majordome et Madame Elizabeth, sa femme. Souvent le manoir semble bien silencieux mais cela ne dure jamais très longtemps. Et si mon cœur fatigue, cela n’a pas vraiment d’importance, il me suffit de regarder autour de moi pour me dire : oui, c’est ici que je veux signer mon happy ending.


✾ ✾ ✾ ✾ ✾

Derrière l'écran

On m'appelle Tyler, j'ai dix neuf ans et toutes mes dents jusqu'à preuve du contraire . Je suis actuellement en première année de DUT SRC (du coup j'ai des horaires un peu pourris /o\ mais je ferais de mon mieux pour passer tous les soirs \o/). Je suis tombée sur votre forum depuis Bazzart et je dois dire que je le trouve magnifique **. Du coup, ben, j'ai vu de la lumière et je suis entrée.. En tous les cas vous avez tous l'air gentil . *offre des cookies à tout le monde*



Dernière édition par Camille L. Lockhart le Mer 3 Oct - 20:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Dim 30 Sep - 21:20

Oh Gosh James McAvoy

Bienvenue!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Dim 30 Sep - 21:22

Bienvenue Very Happy James Superbe choix d'avatar
Bref, bon courage pour ta fiche, et si tu as des questions n'hésite surtout pas à nous les poser Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Dim 30 Sep - 21:24

Bienvenue ^^
Je sens que le personnage va être intéressant, c'est notre premier écrivain, on en manquait
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Dim 30 Sep - 21:26

Merci beaucoup pour l'accueil Mesdames !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Dim 30 Sep - 21:28

Oh un male XD * se sent moins seul tout d'un coup Razz *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Lun 1 Oct - 15:47

Bienvenuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Lun 1 Oct - 17:22

J'en conclus que ça manque d'hommes ? Laughing

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Lun 1 Oct - 18:23

Un peu c'est vrai^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Mar 2 Oct - 17:45

James
Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Mer 3 Oct - 18:40

Merci ! **

Au passage, je pense avoir terminé ma fiche, j'espère que tout conviendra >>
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Mer 3 Oct - 19:23

Tout est nickel, je trouve ton histoire très bien écrite ^^

_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   Mer 3 Oct - 20:39

Merci beaucoup, contente qu'elle t'ait plu!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Camille L. Lockhart || Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Même pour le simple envol d'un papillon tout le ciel est nécessaire. »
» Mon royaume pour un simple sourire
» WAYNE - Ne gâche pas ta vie pour une simple mauvaise nouvelle.
» un droit de vie ou de mort, tout cela pour le simple fait d'aimer ◮ Decter
» T'es mal placé dans la chaine alimentaire pour faire ta grande gueule, pigé ? [ Avec tout l'amour d'Heather, Joaquim ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✾ It's over :: ✾ Fiches abandonnées-