AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum en hiatus voir ici

Partagez | 
 

 Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Sam 22 Sep - 12:34


Edward & Elinor

Aux yeux du monde, leur mariage était certainement un mariage réussi. Il était riche, elle était jeune et belle, et tous les deux étaient issus de familles respectables. Que demander de plus ? Après tout, pour bien des gens, cela semblait suffir, et le fait que les mariés s'apprécient n'était finalement qu'une sorte de bonus. Peut-être qu'Elinor allait tout simplement devoir se contenter de cela, d'accepter ce qu'elle avait. Ce n'était pas rien après tout, et elle aurait certainement pu tomber bien pire. En tout cas, aujourd'hui les choses semblaient s'être un peu améliorées entre eux, peut-être que c'était ce changement d'air qui leur faisait le plus grand bien. Ils n'étaient plus à Edenhall, et peut-être que cela leur facilitait le fait de faire des efforts pour l'autre, qui sait. En tout cas, la jeune femme tenta de continuer leur conversation, et en même temps apprendre un peu plus sur sa nouvelle famille. Elle n'avait jamais eu des soeurs, et elle se demandait bien comment cela serait. Sauf que la réponse d'Edward ne lui fit comprendre que trop clairement que ces femmes ne la traiteraient jamais comme une soeur, mais plutôt comme une personne gênante, quelqu'un qui se tenait entre eux et la succession d'Edenhall. Après tout, c'était certainement autour de cela que tout devait tourner. Elinor avait beau être un peu candide par moment, mais elle n'était pas bête. Une propriété telle qu'Edenhall engendrait bien des jalousies, et sans doute que le reste de la famille avait espéré pendant de longues années qu'Edward ne se marierait pas, et que cela serait eux qui hériteraient de tout cela. Et bien, ils ne pouvaient pas savoir que l'héritier d'Edenhall n'était pas prêt à naître, que le mariage n'existait que sur le papier... Calme, la jeune femme attrapa son verre de vin et but une gorgée avant de continuer la discussion. "Habitent-elles loin d'Edenhall ?" La jeune femme était intriguée et en même temps curieuse d'en apprendre plus sur ses belles-soeurs "harpies". Au moins, elle saurait à quoi s'attendre. Mais sa question n'était pas si innocente que cela, elle ne désirait pas seulement en apprendre d'avantage, mais c'était également une manière détournée pour savoir s'ils devaient les héberger après le bal. En tout cas, Edward semblait être bien attentif à sa femme ce soir. S'était presque attachant que de le voir s'inquiéter pour elle. Enfin, inquiéter était certainement un peu fort pour décrire la situation, mais il semblait tout de même vouloir s'assurer qu'elle allait bien. Elle lui adressa un sourire avant de lui répondre. "Pas pour le moindre"


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Dim 23 Sep - 9:09


Edward refusait tout simplement l’amour. Pourquoi ? Surement à cause de cette femme qu’il avait aimée, par peur de trahir sa confiance ? En fait il n’en savait rien, il avait eu le temps de faire son deuil, et maintenant quand il pensait à elle, il éprouvait de la tendresse. Il n’y avait plus de tristesse, peut-être était-ce parce qu’il ne l’avait pas vraiment aimé, du moins pas comme on pouvait entendre parler du grand amour. Mais avec le temps, Edward ne pensait plus vraiment à l’amour, il s’était fait à cette idée que l’amour n’était qu’une illusion crée pour faire rêver certains femmes et certains hommes. Voilà aussi pourquoi il n’avait nul guère envie de se marier, il trouvait cela assez idiot de devoir partager sa vie avec une personne juste parce que c’était écrit dans la bible. Edward n’avait pas besoin d’une femme, à part pour avoir un héritier, mais pour le moment il était loin d’en désirer, même si cela rendait sa mère complètement folle. C'était aussi pour cette raison qu’il avait du repousser Elinor. Parce qu’il n’avait pas envie de tomber dans ce schéma. La jeune femme semblait n’avoir vécu que pour ce mariage, ce n’était pas le cas d’Edward. Il n’y avait été rappelé que par sa mère et à chaque fois il avait rapidement mis fin à a conversation. Edward n’aurait jamais dû accepter ce mariage, mais maintenant il commençait à douter. Disons qu’il était aussi appréciable de ne pas toujours être seul. Il doutait cependant que sa présence soit agréable pour la jeune femme. Il était tout de même assez différent et elle était bien plus jeune que lui. Pour elle, il devait être un espèce de vieillard. Un homme plus jeune et plus vivant lui aurait surement plus convenu, mais dans ce genre de mariage on n’a pas vraiment le choix. Et puis entre eux, la différence était assez certaine. Il ne voyait donc pas comment, ils pourraient devenir un couple et en fait il n’y pensait même pas. Il n’allait pas dire qu’elle n’était pas plaisante à regarder, elle le savait et le faisait savoir à chaque sortie. Il commençait doucement à s’y habituer et même si cela lui déplaisait, il devait finalement s’y habituer. Edward aimait passer inaperçu ? Sa posture faisait qu’il avait tendance à attirer la compagnie et cela l’énervait. Alors il ne comprenait tout simplement pas ce besoin de se sentir observé... Le restaurant était plein à craquer, cela le rassurer sur son hôtel, celui-ci fonctionnait bien. Mais il avait du mal à supporter les regards des centaines de curieux qui les fixaient en pensant qu’ils étaient discrets. Ils cherchaient surement à voir le visage de la femme d’Edward Wentworth, mais aussi de juger l’état de santé du propriétaire de l’hôtel. D’une certaine façon, Edward fasciné par cette facilité à si bien gérer tant de choses en même temps. Mais aujourd’hui, il semblait finalement plus intéressé par sa femme que parce ce qu’il se passait autour de lui. Ce qui n’était finalement pas si mal. Il laissa échapper un rire amusé. « Loin et c’est très bien » Ils connaissaient assez ses sœurs pour savoir que dans le cas contraire, elles ne seraient pas gênée pour faire de leur vie un enfer… En conséquence, elles allaient resté une semaine à Edenhall. « Elles resteront la semaine » Edward était d’ailleurs assez désespéré de devoir supporter ses sœurs, leurs maris…et leurs enfants. « Préparez-vous à l’attaque » ajouta t’il d’un amusé, sachant très bien que même elle aurait du mal à supporter l’intrusion de ses sœurs. Il sourit, heureux d’une certaine manière qu’elle n’est pas trop souffert du voyage. « Y a-t-il un endroit que vous aimez particulièrement à Londres » Après tout si ils avaient le temps, peut être pourrait-il s’y rendre.



_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Lun 24 Sep - 18:14


Edward & Elinor

Elinor avait toujours su qu'un jour, elle épouserait Edward Wenworth. Cet accord avait été conclu par leur pères alors qu'Elinor n'était encore qu'un nourrisson. Pour elle, Edward Wenworth n'avait été qu'un nom, nom sur lequelle elle avait été bien incapable de placer un visage. Elle avait certainement du le croiser une ou deux fois avant qu'elle ne parte en pensionnat, mais à vrai dire, elle n'en avait pas particulièrement gardé un souvenir. Tout ce qu'elle avait su sur cet homme était donc ce que d'autres avaient pu lui raconter.Bien sûr, elle avait su son âge, avait entendu parler d'Edenhall, mais rien ne l'avait finalement préparé au caractère disons... quelque peu particulier de son époux. Sans doute était-ce une des nombreuses choses que son entourage avait préféré omettre de lui dire. Peut-être avaient-ils eu peur qu'elle n'accepterait pas ce mariage ? Elle ne saurait le dire. Mais cela avait finalement été bien improbable. Après tout, elle avait eu pratiquement toute sa vie pour se faire à cette idée. Bien sûr, elle aurait aimé épouser un homme qu'elle aurait déjà rencontré auparavant, quelqu'un avec qui elle partagerait au moins certains centres d'intérêts. Mais sur ce point, elle ne se faisait pas vraiment d'illusions. Elle avait toujours su qu'elle devait se plier à la volonté de son père, peu importe l'époux qu'il choisisait pour elle. Pour Edward, cela semblait être du manque de caractère, mais d'une certaine manière, c'était aussi une force que de savoir accepter ce que l'on ne pouvait changer. Elinor s'était pliée sans se plaindre à ce mariage, même si pendant ces premiers temps à Edenhall, elle s'était sentie bien seule, et même un peu perdue. Elle n'avait connu son époux que comme un homme froid, et qui semblait prendre un certain plaisir à rabaisser tous les autres. Il n'aurait pas pu être plus clair sur le fait que l'opinion qu'il avait d'elle était plus que mauvaise. Mais doucement, elle apprenait à voir une autre facette à cet homme, elle comprenait qu'il était bien plus. Il semblait également être un homme attentionné, du moins, c'était ce qu'il lui semblait maintenant. A vrai dire, ces deux côtés semblaient assez mal coincider... Mais pour le moment, ils étaient encore en phase apprentissage, et ce changement assez brutal de caractère avait attiré la curiosité d'Elinor, et sans doute était-ce une bonne chose, car sans cela, elle n'aurait certainement pas creusé plus loin vu l'échec de sa dernière tentative d'en apprendre plus sur son époux. Mais aujourd'hui, il semblait être de bonne humeur et enclin à parler, alors autant en profiter. Le fait qu'il la prévienne de sa soeur l'amusait. A vrai dire, même si cela ne l'extasiait pas, cela n'allait pas lui faire peur. Des femmes désagréables, elle en avait connu plus d'une. Elle allait bien trouver une manière où une autre pour se tirer d'affaire. Elle finit par adresser un sourire complice à son époux. "N'aviez-vous pas promis de me montrer les environs ? Nous pourrions peut-être le faire pendant leur visite ?" Comme cela, si elles se montraient trop désagréables, cela leur permettrait de sortir, de réspirer un peu. En tout cas, ce sujet ne semblait point passionner Edward, puisqu'il décida de parler d'autre chose. Une chose qu'elle aimait particulièrement... Voilà une bonne question. Il n'y avait pas qu'un seul lieu de ce genre. "Je n'en ai pas vraiment. J'apprécie les sorties en général. Aller à l'opéra, aux bals... Mais je n'ai pas réellement un lieu de prédilection" Elle savait que son époux n'appréciait pas particulièrement ce genre de sortie, voilà pourquoi elle tentait de lui faire comprendre pourquoi elle appréciait tant cela. Pendant des années, elle avait vécu comme un oiseau en cage, alors quand elle avait enfin eu l'occasion de voler, elle l'avait fait... Et pas bien longtemps après, on l'avait remis dans une cage dorée, mais cette fois, elle n'allait pas pouvoir s'y échapper, puisque c'était un lien à vie...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Mar 25 Sep - 18:42


Edward était quelqu’un qui pardonnait rarement. Très rarement. D’ailleurs il avait beau y réfléchir, il ne voyait pas quand il l’avait fait. Il n’avait rien à pardonner à sa femme, elle ne l’avait finalement jamais vraiment offensé et avait tout fait pour que leur vie commune soit plus agréable. Edward étant une personne droite. Loin de lui, l’idée d’aller chercher une quelque compte excuse. Certes, il y avait des habitudes chez sa femme qu’il n’aimait pas mais ça ce n’était pas à proprement parler de sa faute. Depuis qu’il avait finalement accepté la présence d’Elinor, il lui était plus facile d’être plus aimable. Edward doutait qu’elle ait comprit la raison de sa froideur, elle devait donc ne pas comprendre sa réaction et son côté aimable. D’une certaine manière, il était ravi de la surprendre. Elle avait du dire à ses amis, qu’il était le pire des goujats possibles, il imaginait déjà le tableau. Mais le pire c’est que cela le faisait tout simplement sourire. Edward avait grandi avec un père aimant, mais dur. Il n’avait jamais dit à son fils qu’il était une perle, non, il l’avait toujours remis à sa place. Il lui avait fait garder les pieds sur terre. Il lui avait appris que l’honneur d’un homme n’était pas lié à son argent, ni à sa beauté mais à ses actions. Un homme ne pouvait être accompli que le jour ou il réussissait à se détourner du regard des autres en existant pour lui-même. Le père d’Edward était un homme bon, qui ne supportait pas l’injustice existant entre les hommes. Comme Edward, il n’appréciait pas toutes ses mondanités, car pour lui tout n’était que faux semblant, que paraitre. Nul doute qu’il se serait arraché les cheveux en présence d’Elinor. Car après tout, elle donnait l’impression de n’aimer qu’une chose : ceux qu’on pensait d’elle et comment on la voyaient. Edward avait beau y pensé, il ne comprenait pas, ou du moins il comprenait mais il trouvait que cela était une faiblesse de caractère. A vrai dire, il l’a trouvé trop… trop ??? il ne trouvait pas d’adjectif, mais elle était comme il fallait être. D’une certaine façon, cela cachait une personnalité qui méritait le détour. Peut-être qu’elle continuerait doucement à se dévoiler. Il voyait bien qu’elle n’était pas qu’une poupée qui savait hocher la tête. Mais que ce soit dans ses discussions ou dans sa façon d’être, elle était la parfaite représentation de la femme d’intérieure. Et d’une certaine façon c’était ennuyeux, il aurait aimé qu’elle soit autre chose que ceux qu’on lui avait appris à être. Edward avait bien étudié, mais il n’était pas devenu comme l’on voulait qu’il soit, il avait laissé place à sa personnalité. D’une certaine façon, elle manquait de folie, Edward était un homme placide, il avait besoin de quelqu’un d’assez vivant et ce qu’on pouvait dire c’était que sa femme était calme… très calme. Ce n’était pas elle qui irait marcher pour se défouler, ou se mettre à rire pour un rien. Certes, ce n’était pas de grandes qualités, mais ça pouvait illuminer un ordinaire. Sa femme était sympathique, mais elle était assez invisible. La seule chose qu’on remarquait c’était sa beauté, mais pour le reste, Edward aurait pu rencontrer toutes ses amies de classes, toutes auraient parlé de Shakespeare… En tout cas, il était heureux d’en avoir appris un plus sur elle. Il sourit à sa demande. « Oui, nous pourrions très bien profiter de cette occasion pour visiter Histon » Après tout loin d’Edenhall, il arrivait peut être à en découvrir plus sur elle.
Edward était assez surpris de sa réponse, il osa les épaules avant de se reculer pour laisser place au serveur. Il allait se régaler. « Il est dommage de ne s’intéresser qu’a cela, la vie ne se résume pas qu’a ça à mon humble avis. Londres est une jolie ville, l’architecture y est intéressante, l’histoire aussi. » A vrai dire, il trouvait cela bien plus intéressant que toutes ses choses mondaines. En tout cas si il avait une fille, il se refuserait à l’envoyer dans le genre d’établissement ou Elinor avait reçu son éducation. Car finalement, la seule chose qu’elle savait s’était paraitre parfaite et s’occuper d’une maison, pour le reste, elle était finalement assez démunie. Et il trouvait cela dommage de n’être qu’une « Epouse »
« Vous devriez manger cela va refroidir » A ce moment-là, de la musique envahit la grande pièce, le bal venait de commencer.



_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Sam 29 Sep - 15:15


Edward & Elinor

Le comportement d'Edward avait beau avoir piqué la curiosité de la jeune femme, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que son époux menait une vie bien ennuyeuse. Sans doute que si on lui demandait de décrire son époux, elle aurait dit qu'il était étrange, et ennuyeux. Son époux ne semblait jamais entreprendre quelque chose, il était la plus part du temps cloîtré sur son domaine, seul avec les chevaux. Voilà certainement pas ce qu'Elinor entendait par une vie bien remplie. Bien au contraire même. Doucement, elle commencait à voir qu'il y avait plus à son époux, que peut-être il était moins ennuyeux qu'il n'en avait l'air. Du moins durant cette journée passée avec lui, ou du moins pendant le temps où ils se parlaient, elle ne s'était pas ennuyée. Peut-être avaient-ils des points communs, et les découvrir leur faciliterait certainement leur relation. D'une certaine manière, Elinor tentait d'accepter son époux comme il était, bien qu'il était loin d'être le genre d'homme qu'elle appréciait. Elle tentait... mais cela ne voulait pas dire qu'elle était aveugle, qu'elle ne remarquait pas tous les côtés qui la dérangeaient. Elinor avait appris à se taire, à garder ses pensées pour elle. Oui, elle pouvait paraître vaine, voir même un peu naive, mais elle savait parfaitement quand il était mieux de se taire. Jamais elle n'oublierait les punitions qu'elle avait recu au pensionnat pour avoir dit un peu trop ouvertement ses pensées, pour avoir tenté de répondre à une de ses enseignantes. Elle l'avait fait une fois, puis une deuxième... Mais jamais trois fois. Encore aujourd'hui quand elle y pensait, elle sentait la douleur dans ses mollets, aux endroit où la cravache de l'enseignante l'avait frappée. Non, cela avait certainement été la lecon la plus efficace qu'elle avait eu. Depuis, elle gardait ses pensées à elle. Sans doute qu'Edward lui reprochait cela, dirait qu'elle n'avait pas assez de caractère, mais si elle dirait réellement ce qu'elle pensait, ce serait bien pire. Puis, ce n'était pas comme si elle avait quelque chose contre Edward. Disons qu'elle était juste de l'avis qu'il aurait sans doute été mieux pour tous les deux qu'ils ne se seraient pas mariés. Elle n'était certainement pas la femme qu'il lui fallait, et il n'était pas l'homme qui pourrait la rendre heureuse. Mais ils étaient mari et femme, et il allait donc falloir faire des efforts... Du moins, elle le tentait, et c'était certainement en partie pour cela qu'ils étaient en mesure de se parler normalement. Elle aurait pu lui envouloir pour tout ce qu'il avait dit la dernière fois, et d'une certaine facon, elle le faisait, mais à quoi bon de le montrer ? De toute manière, ce n'était certainement pas Edward qui s'excuserait pour ses paroles, donc le mieux était certainement de ravaler sa fierté et d'attraper la main qu'il lui tendait pour tenter d'avoir une relation plus... Plus quoi ? Elle était bien incapable de le dire. Même s'il voulait certainement se montrer sympathique, Elinor ne pouvait se défaire de l'impression qu'il s'adressait à elle comme il l'aurait fait à un enfant, et autant dire que cela était bien loin de lui plaire. "Vous ne pouvez peut-être pas comprendre mon intérêt pour ce genre de choses, je ne comprends pas votre désintérêt" ajouta-t-elle d'une voix calme. Elle n'avait aucune envie de se disputer à ce propos, elle souhaitait simplement lui faire remarquer qu'elle ne souhaitait pas en parler plus à ce sujet, et surtout qu'il n'était pas le seul à ne pas apprécier le comportement de l'autre. Pendant quelque temps, Elinor restait silencieuse, avant d'adresser de nouveau la parole à son mari. Leur conversation avait pris une tournure moins plaisante, et elle essayait de la relancer dans une autre direction. Et comme la musique venait de commencer, elle profita de l'occasion pour demander à Edward "Dansez-vous ?" Elinor avait toujours aimé les bals, danser, mais à vrai dire, elle avait bien du mal à s'imaginer Edward entrain de danser...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Mar 2 Oct - 18:34

Edward n’était pas quelqu’un de très plaisant, il n’en avait pas spécialement envie, après tout, il était comme ça depuis tant d’année, c’était tout simplement sa personnalité. La personnalité de sa femme était l’exact opposé, il avait compris qu’il ne pourrait la changer mais tout simplement accepter. Cependant cela lui était difficile, il l’a trouvé d’une certaine manière trop vaine et cela lui poser un véritable problème. A vrai dire, il n’avait pas du tout l’impression de la connaitre, elle aurait pu être n’importe qui, elle était la femme qu’on avait dressé pour être une femme qu’on aurait pu définir dans un livre. Voilà ce qu’il pensait, et il le déplorait. D’une certaine façon, il trouvait qui lui manquait une particularité, quelque chose qui l’aurait différencié des autres. Mais pour le moment il ne voyait rien de cela, elle ressemblait à toutes ses femmes qu’ils avaient pu côtoyé durant sa vie, celle que l’on croisant dans les grands bals… celles qui vous ennuyaient par leur paroles, car finalement à part la littérature il ne voyait pas quoi lui raconter d’autre ? C’était comme si parler de banalités était chose improbable. Il avait compris cependant qu’elle n’était pas mauvaise, il voyait juste la vie d’une façon différente qu’elle. Il y avait aussi la différence d’âge, certes elle n’était pas énorme, mais elle était assez importante pour savoir qu’il ne vivait tout simplement pas dans le même monde. Il voyait bien qu’elle ne le voyait que comme un vieux rabat joie. Il trouvait cela dommage qu’on ne puisse s’émerveiller de la simplicité de la vie pour allait chercher la grandeur. Edward trouvait ça tellement important de revenir aux choses essentielles. Peut-être avait-il les épreuves pour qu’il comprenne que dans la vie, il fallait savoir apprécier. Et malgré son air froid, il appréciait énormément de choses, mais il aimait ne pas se sentir heureux à cause des autres. Mais tout simplement parce qu’il y avait compris que les autres ne pouvaient pas lui apporter un véritable bonheur. Enfin, bref, il n’avait pas vraiment envie de gâcher le repas, cela aurait été bête, mais il ne voyait plus trop quoi dire. Disons qu’il y avait désormais comme un froid entre eux. Edward n’avait pas eu envie de lui faire une réflexion, par la il allait voulu dire qu’il était dommage d’éduquer les demoiselles uniquement en les envoyant en soirée. Il trouvait cela dommage, le monde était quand même bien plus riche. Pour une fois il n’avait même pas cherché à la juger, ce qui avouons-le était tout de même assez rare, mais sa réponse l’énervait quelque peu. Surtout qu’elle avait ce petit air qu’il jugeait particulièrement désagréable. Il parlait à une dame, n’était-il pas idiot de ne pas lui parler en conséquence ? QU’Est que ça pouvait être ennuyé songea t’il. Il garda le silence, jugeant qu’il ne pourrait rien dire de très intéressant. Edward ne s’ennuyait pas , pour lui sa vie était passionnante et la jeune femme était surement incapable de le comprendre. Edward comprenait son intérêt pour la vie qu’elle menait mais ce n’était pas ce qu’il aimait tout simplement vivre. Alors il se contenta de hausser les épaules. « Quand je le désire mais ce n’est pas le cas » La réponse était froide, mais elle était claire.

_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward
avatar

One half of the world cannot understand the pleasures of the other.


✾ FEAT. : jenna louise coleman
✾ MULTICOMPTE : william cavendish
✾ ECRITS : 134
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Mar 9 Oct - 18:17


Edward & Elinor

La musique qui provenait de la pièce d'à côté rappelait d'agréables souvenirs à Elinor. Elle se revoyait à un des nombreux bals auxquels elle avait pu assister avec sa cousine. Elle se souvenait des rires, de toutes les réflexions qu'elles avaient échangées à voix base. C'était certainement quelque chose qu'Edward ne pourrait jamais comprendre : Elinor appréciait être au centre d'intérêt, certes, mais ce qu'elle avait finalement le plus apprécié lors de tels bal, c'étaient les moments de complicité qu'elle avait pu passer avec sa cousine ou des amies à elle. Ces rires ou encore les flirts innocents avec des gentilhommes de leur âge. Elle avait tout simplement aimé l'ambiance que l'on pouvait trouver à de telles soirées, et le fait que les regards des hommes semblaient lui indiquer qu'elle était tout à fait désirable n'avait finalement que rendu ce genre de soirées plus agréables encore. Si ses parents n'auraient pas insisté qu'elle devait épouser Edward Wenworth, sans doute qu'elle menerait toujours une telle vie. Elle aimait ca, et elle n'allait pas prétendre le contraire dans le seul but de plaire à son mari. Elle voulait bien faire des efforts, mais elle ne pouvait pas changer qui elle était, ni ce qu'elle aimait. Elle était sa femme, et elle se devait de tenter de lui plaire, mais elle ne pouvait pas prétendre être quelqu'un d'autre qu'elle ne l'était. Elle n'en avait aucune envie. D'ailleurs, elle se serait mêlée avec joie à la société, et à la danse, mais elle ne pouvait pas s'y rendre seule. Et face à la réponse froide d'Edward, elle ne put s'empêcher de rouler des yeux- légèrement. Sans doute qu'il n'aurait pas pu être plus directe pour lui dire qu'il ne désirait en aucun cas danser avec elle. Tant pis, elle attendrait le bal à Edenhall, bien qu'elle avait l'impression que celui-ci ne se déroulerait que dans bien longtemps. En tout cas, puisqu'ils étaient entrain de parler de ce qu'Edward aimait... "Dans ce cas, qu'aimez vous faire ?" La réponse à cette question interessait bien Elinor. Peut-être qu'elle lui permettrait de mieux cerner son époux, de mieux le comprendre ? Mais pour cela, il fallait déjà qu'il y réponde, et d'après ce qu'elle avait vu de lui, ce n'était pas sûre... Après tout, il n'était pas vraiment une personne portée sur la discussion, et Elinor ne l'avait jamais entendu parler de lui, si ce n'était évoquer les auteurs dont il appréciait les ouvrages...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.


✾ FEAT. : Tom Hiddleston
✾ MULTICOMPTE : Non
✾ ECRITS : 109
✾ STATUT RP : ouvert

MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   Sam 13 Oct - 12:15

Sa femme n’était pas la plus belle chose qui lui était arrivée. Il lui était arrivé de parler avec certains hommes, très heureux de leur union. Cela était pour lui une vraie énigme. Edward ne trouvait en effet pas beaucoup d’intérêt à passer sa vie avec quelqu’un qui ne vous ressemblait pas et pire qui vous trouvez d’un ennui mortuaire. Il n’était pas le père d’Elinor, mais si il lui avait été offert la chance d’avoir une fille ( ou le malheur) il aurait surement tenté de la marier avec un homme qui lui aurait tout d’abord plus et si possible un homme avec qui elle aurait quelques points communs. Dans son mariage avec Elinor, il n’y avait rien eu de tout ça, si ce n’est l’importance pécuniaire. Edward avait déjà fait sa vie, il n’allait pas la changer pour sa femme. Il savait bien qu’elle était surement la plus malheureuse des deux. En fait, elle était malheureuse. Edward n’était pas malheureux de la situation vu qu’il ne s’en préoccupait guère. Il continuait de vivre sa vie avec un certain plaisir. Il savait très bien qu’elle ne pourrait apprécier ses plaisirs, alors il évitait de lui en parler. Edward n’avait pas besoin des autres pour prendre du plaisir. Certes il prenait plaisir à discuter avec ses amis proches, il aimait leur rendre visite. Mais dans le monde d’Edward, les bals n’étaient pas fait pour réellement s’amuser. Pas du tout même, c’était plus pour se juger, pour se toiser que pour prendre un réel plaisir. L’homme n’avait donc pas besoin de ce genre de sorti pour se divertir. Il préférait sans doute le théatre, jouer à des jeux physiques ou mentale avec ses amis, danser n’en faisait nullement partit. Il n’avait pas eu en tête de briser le diner. Mais il devait avouer qu’il était aussi fatigué d’elle, qu’elle ne devait être de lui. Tant d’efforts pour rien, c’était tout simplement déplorable. Il ne pouvait pas vouer une passion à la danse, ça il en était incapable. Il ne l’empêchait cependant pas de s’amuser. Si une de ses amies avait été là, il lui aurait même conseillé de quitter la table pour qu’elle puisse prendre du bon temps. Mais ce n’était pas le cas. Et Edward n’allait pas se mêler à la danse, encore moins à cause de son statut. Ce n’était pas son rôle, il gérait l’hôtel, il n’était pas censé y danser. « Peu de chose qui vous intéressez je le crains. Il m’arrive souvent de rendre visite à des amis, discuter, rire, jouer, je ne suis pas comme vous le pensez. Il est facile de lire dans votre regard tout ce que vous pensez de moi. Je suis désolée de vous ennuyer mais hélas je ne pourrais jamais aimer ce genre de divertissement … » Ajoutons à cela, le fait qu’Edward avait un sacré problème avec le contact physique et la foule en général. Se mêler à un bal était pour lui une véritable torture. Mais ça bien évidemment elle ne devait pas s’en douter. « Je vous promet une danse à Edenhall, mais ici, je préfère m’abstenir »

_________________
Never Forget
No man is offended by another man's admiration of the woman he loves; it is the woman only who can make it a torment.
© belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nineteenth-century.bbgraph.com/t12-youve-bewitched-me-body-and-soul-edward

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité XD - ELINOR-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Musha Le Grand Guerrier ! Imaginaire [En cour]
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS
» Quêtes : L'homme est un loup pour l'homme et un porc pour la femme. {Godfrey et Edward}
» Un petit pas pour l'homme, l'heure fatale pour une table [Arto - Xanatov Rey'a'Nor]
» Un bien grand voyage pour une si petite fille [Pv Andrew]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✾ It's over :: ✾ RPs-